Thérapie individuelle et hypnose

  • Therapie

LA THÉRAPIE INDIVIDUELLE :

La thérapie individuelle est une démarche répondant au désir de quitter une souffrance. Elle est le cadre le plus approprié lorsque les difficultés concernent ce que la personne vit intérieurement. Les objectifs poursuivis pourraient être, par exemple, de mieux comprendre ses émotions, d’apprivoiser des dimensions encore inconnues de son expérience ou d’identifier ou de comprendre ce qui ne va pas dans sa vie.

La thérapie vise à soulager une souffrance en amenant la personne à faire des expériences nouvelles, lui permettant de vivre le présent et d’envisager l’avenir de manière plus sereine.

L’approche de la thérapeute se veut ici intégrative (de nature introspective et de nature symptomatique). Premièrement, il y a l’interrogation sur le « pourquoi » je suis comme ça, le besoin de comprendre pourquoi les choses en sont arrivées là, pourquoi s’est mis en place un fonctionnement psychique inconscient mais déterminant ma manière d’être. Ensuite, il y a le deuxième mouvement qui, d’ailleurs, se travaille en parallèle du premier : comment faire évoluer un comportement devenu source de souffrance, comment reconstruire sa vie en utilisant mieux les cartes qu’on a en main ? Là, il s’agit d’un processus accompagné par la thérapeute pour cheminer autrement dans sa vie.

Comprendre le «pourquoi» est important, travailler le «comment faire» avec la nouvelle prise de conscience, l’est autant.

Les outils utilisés sont issus de courants divers (analytique,systémique…) et intégrés de façon cohérente dans une psychothérapie intégrative afin de progresser de la manière la plus pertinente possible. En fonction de l’avancée de la thérapie, l’enjeu est de trouver le moyen le plus adapté à la problématique dans une position de psychothérapie intégrative, moyen qui va permettre de suivre un fil conducteur individualisé permettant d’atteindre un objectif. Ce moyen se définira avant tout en fonction de la manière d’être et de fonctionner du patient : ce qui s’est forgé dans la petite enfance et qui s’est confirmé par la suite pour déterminer la façon dont il fonctionne dans son individualité et sa singularité.

 

L’HYPNOSE THÉRAPEUTHIQUE :

L’hypnose vient en complément de la thérapie proposée par la thérapeute. Elle permet au patient de revisiter la réalité et la façon dont il la perçoit. Ceci a pour effet de diminuer l’importance de certains symptômes et de développer chez le patient de nouveaux comportements, lui permettant de mettre à distance le motif d’une souffrance et de la soulager.

Dans une perspective de changement, l’hypnose est utilisée pour son action sur les comportements, les compulsions, et la gestion des émotions, le sommeil ou encore la gestion du stress. Dans la même perspective, l’aide aux personnes qui traversent une phase de déprime, un deuil ou toute autre difficulté de vie (traumatismes) est facilité par un travail sous hypnose. Enfin, la thérapie familiale, les difficultés relationnelles sont aussi des terrains d’applications de l’hypnose thérapeutique.

Il s’agit de comprendre la recherche et le but du patient, en relation avec son histoire et sa personnalité. Il ne s’agit pas ici d’hypnose de spectacle, il est important d’être rassuré à ce sujet : dans ce type d’approche il n’y a pas de totale perte de contrôle, ni d’amnésie sur la séance : le patient a un souvenir de ce qui s’est passé, ce qui est même important dans le processus de changement.

La thérapeute agit sur la racine des comportements, à un niveau qui habituellement est inconscient mais rendu accessible par l’hypnose. Il serait trop complexe de décrire ici les processus employés : pour résumer il s’agit d’une pédagogie visant à apprendre à l’inconscient d’autres façons d’être et de faire, plus adaptées. Le travail sous hypnose n’est pas magique : la personne qui entreprend ce travail doit être impliquée par cet objectif. Le changement se construit à deux : la thérapeute va utiliser les ressources du patient pour créer le changement le plus adapté à ses objectifs.