Thérapie familiale

  • Therapie

La thérapie familiale systémique est une technique spécifique de psychothérapie, qui a pour but de favoriser les échanges entre les membres d’une famille.

La thérapie doit permettre aux membres d’une famille :

  1. d’évoluer ensemble vers un fonctionnement plus souple,
  2. de dépasser une situation de crise,
  3. d’autoriser l’évolution individuelle de chacun des membres,
  4. de trouver de nouveaux équilibres.

Cette évolution tient compte des événements et de l’histoire de la vie du groupe. Au cours des séances, le dialogue des membres de la famille entre eux et avec le thérapeute aide à comprendre et résoudre les problèmes ou difficultés rencontrés par la famille.

La thérapie s’intéresse donc aux problèmes que présentent des personnes dans le cadre de leurs relations familiales.

Elle a pour but, par exemple, l’amélioration du fonctionnement familial à différents niveaux, la revalorisation de la compréhension mutuelle et du soutien émotionnel entre les membres de la famille, le développement des compétences afin de résoudre les problèmes auxquels la famille est confrontée.

Une séance de thérapie familiale dure entre 60 et 90 minutes et l’intervalle entre les séances varie de deux à quatre semaines en fonction des problèmes présentés, des besoins des membres de la famille, de l’étape du traitement et d’autres variables. Les décisions sur ces points sont négociées entre la famille et la thérapeute.

De façon générale, chaque situation ou problème qui affecte les relations entre les membres de la famille ainsi que le fonctionnement familial et son rôle structurant, peut tirer bénéfice de ce type de thérapie.
La thérapie familiale est utile dans les moments de crise mais également pour les problèmes récurrents.

 

Elle peut être particulièrement efficace pour une famille dans les situations suivantes :

– Maladies physiques chroniques
– Maladie mentale de l’enfant, de l’adolescent ou de l’adulte
– Problèmes dans le cycle familial et dans les étapes de transition
– Problèmes scolaires ou relatifs au travail
– Expériences traumatiques, perte et deuil
– Perturbations de la vie familiale dues à de conflits…

 

Elle concerne donc :

– Les familles qui traversent une crise : disputes régulières, manque de communication, crise d’adolescence d’un enfant… ;

– Les familles qui vivent un bouleversement et qui n’arrivent pas à y faire face : deuil, séparation, maladie grave d’un membre de la famille, toxicomanie d’un jeune, suicide…